Cette spécificité de Sainte-Marie, inspirée à Madeleine Daniélou par Madame de Maintenon,
représente à la fois une heure pour rien – ni validation, ni note, ni programme, et une heure pour tout : tous les sujets, toutes les questions peuvent être abordés à tous les moments de la scolarité.

Les avis ménagent un espace de liberté - d'expression, d'échanges - et un temps de respiration dans le rythme scolaire. Et cet espace-temps est précieux : il contribue à l'éducation au discernement, à la formation du jugement, à l'intelligence de l'autre.

Il arrive qu'une parole nourrisse et apaise, parce qu'elle est ajustée à une situation, partagée dans un groupe ou parce qu'elle entre en résonance avec ce qui s'est vécu en classe, dans la division et même au-delà : les anciens en témoignent.

Les « avis » contribuent donc à la réalisation du projet pédagogique de Madeleine Daniélou : former des esprits en formant des cœurs, c'est-à-dire former des êtres unifiés.