« Voici, je me tiens à la porte, et je frappe... » (Ap 3, 20)La Pierre-Qui-Vire, retraite des Terminales en décembre 2009

 
Dieu vient à notre rencontre mais, afin qu'il puisse être libre d'agir en nous, il y a deux conditions essentielles : se mettre en état d'écoute et ouvrir son cœur afin d'oser croire que le Seigneur va se manifester pour nous et par notre intermédiaire. Ce temps de pause est nécessaire pour découvrir de façon très personnelle ce qui nous habite au plus intime et accueillir la vie que Dieu veut pour nous ; une telle occasion de se structurer vaut bien quelques heures de cours...
 
Depuis les classes primaires, des temps de retraite sont ainsi proposés aux élèves suivant les étapes de leur vie spirituelle. Pour finir de se préparer aux sacrements de l'eucharistie et de la confirmation, les jeunes prennent un temps de retraite, à l'écart de leur quotidien, pour mieux le rejoindre et se disposer à recevoir la grâce sacramentelle. 
 
Premières en retraite à TaizéDans le second cycle, une telle expérience est proposée à toutes, selon une diversité de modalités et de sensibilité : à Taizé, dans des monastères ou des retraites de type ignatien... A la lumière de l'Ecriture, méditée, goûtée et partagée, chacune est de toute façon invitée à prendre ce temps d'intériorité qui, en donnant la parole au cœur profond, permet de relire l'histoire sainte de sa propre vie pour prendre ensuite des décisions d'orientation qui seront fondées sur le désir de vivre de cet amour du Christ qui aura été expérimenté ou entrevu et qui donne sens à la vie.
 
 
 
Quelques exemples d'expériences vécues :